Pressestimmen

Zitate aus der Tagespresse

Münchens Manege. Ein neuer Band erzählt die 130-jährige Geschichte des Circus Krone anhand Hunderter Fotografien. Von Barbara Hordych. In: Süddeutsche Zeitung. 9./10. März 2013:
„Die angestrebte partnerschaftliche Nähe zu Tieren zieht sich wie ein roter Faden durch die Geschichte des Zirkus Krone, die jetzt in einem prächtigen Text- und Bildband dokumentiert ist, den Stadtmuseums-Mitarbeiter Helmut Bauer und Fotografin Benita von Bemberg herausgegeben haben: ‘Als Krone-Begeisterte, nicht als Kritiker’, wie Bauer erklärt. Für München sei der Circus Krone ‘ein großes Glück’, sagt er, ‘denn welche Stadt hat schon sonst drei wechselnde Winterprogramme in einem festen Haus?’ Einwände, wie sie von Tierrechtlern immer wieder gegen die Haltung von Wildtieren im Circus erhoben werden, lässt er nicht gelten: ‘Wer den Umgang der Dompteure mit ihren Tieren über Monate hinweg aus solcher Nähe heraus erlebt hat wie wir, dem ist ganz klar: Das funktioniert nur partnerschaftlich, mit viel Liebe und Zeit.”

So ein Zirkus! Von Peter T. Schmidt. In: Münchner Merkur. 8. März 2013:

„Spektakuläre Auftritte von Indianern in voller Kriegsbemalung, eine 27-köpfige Elefantenherde, kleine und gigantische Zelte – und dazu Plakate, die eindrucksvoll zeigen, wie sich die Rolle des Zirkus im Lauf der Generationen verändert hat: Das alles zeigt ein neues Buch über den Circus Krone, das Helmut J. Bauer vom Münchner Stadtmuseum gestern vorgestellt hat. Zusammen mit der Fotografin Benita von Bemberg ist Bauer das bisher wohl umfassendste Werk über den Münchner Zirkus gelungen.“

Beaux livres:  le Cirque Krone (historique et vie du manège)
Luc Roger, Munich and Co

Le Cirque Krone a présenté hier un splendide ouvrage qui est le fruit du travail d’un couple de passionnés du cirque, un historien munichois, Helmut Bauer, et une photographe, Benita von Bemberg.

“La première moitié du livre retrace les heurs et les malheurs du cirque, son évolution et sa croissance, et ses épreuves: le cirque a traversé les deux guerres mondiales, il changea de nom en 1914 pour des raisons patriotes* et fut entièrement détruit par les bombardements de la fin de la seconde guerre mondiale pour renaître de ses cendres aussitôt après. Le Docteur Helmut Bauer est un historien spécialiste de la ville de Munich, il est un des responsables du Musée et la Ville. Il s’est attaché à retracer un siècle d’histoire du Cirque Krone qui a pour la première fois pris ses quartiers d’hiver à Munich en 1909. Son beau livre recèle une mine de documents d’époque qui témoignent de l’évolution et de la grandeur d’un des hauts lieux du spectacle munichois. Il aborde la vie du cirque à Munich et ailleurs, dans ses grandes tournées d’été en Allemagne mais aussi à l’étranger. Il fourmille d’anecdotes plus captivantes les unes que les autres. La seconde partie du livre est l’oeuvre de la photographe Benita von Bemberg qui a mis tout son art au service de la représentation de la vie du cirque avec d’extraordinaires photos où elle a su capter les moments les plus intenses des numéros des artistes et des animaux. Des photos où l’on perçoit de près la passion qui anime les artistes du cirque dans leur travail exigeant et précis, un travail qui suppose le goût de la perfection et une concentration d’un niveau qui dépasse l’imagination et qui est toujours le fruit lumineux d’années d’efforts et de préparation. Des photos où l’on perçoit aussi l’amour des animaux: de nombreuses planches documentent notamment les incroyables performances de ces deux piliers du cirque Krone que sont l’étoile du cirque Jana Mandala, avec ses numéros de dressage d’éléphants, de chevaux et de chameaux, et le célèbre dompteur de fauves Martin Lacey avec ses tout aussi célèbres lions blancs. La photographe a su aussi capter par des prises de vue particulièrement réussies l’émouvante portée de six bébés lions blancs nés l’été dernier au cirque, qui est ainsi devenu une des plus célèbres maternités animales au monde, puisque c’est la première fois que des sextuplés de lions blancs naissent en captivité. Ces photos sont présentées en dernière partie de l’ouvrage.

Un ouvrage d’exception qui ne manquera pas de passionner tous les amateurs de cirque. Si les textes sont en allemand, la connaissance de cette langue n’est pas indispensable car le langage de l’image et de la photographie est universel: plus 800 photographies et documents illustrent abondamment la vie du Cirque. Il s’agit d’un livre grand format (24 X 35 cm), ce qui permet de jouir pleinement des illustrations et des photographies. Remarquons que la première édition de cet ouvrage est tirée à 3000 exemplaires, et pourrait bien devenir rapidement un collector pour les amateurs passionnés!

*Le cirque s’appelait Cirkus Charles avant 1914, Charles pour Karl, le prénom du fondateur du cirque Karl Krone. Quand vint la première guerre mondiale, Karl Krone décida d’abandonner l’appelation de Cirkus Charles, de manière à ce que toute influence française disparaisse, et rebaptisa le cirque de son nom de famille.”

Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>